Cela semble faux, mais ce qui, il y a presque deux mois, semblait être interminable, se rapproche peu à peu de sa fin. Cette quarantaine pour la plus grande crise sanitaire au niveau mondial de ces cent dernières années prendra fin et presque tout reviendra à la normale. Ou une nouvelle normalité, comme on dit.

Et il n’y a rien que les entreprises, touchées par cette crise, désirent plus que de se rapprocher des niveaux de travail qu’elles avaient au début de cette année ou, du moins, au cours de la même période de l’année dernière.

 

Comment la COVID19 a-t-elle affecté Google My Business ?

Pour illustrer de façon visuelle cet impact causé dans des entreprises de différents secteurs, nous avons pensé partager avec vous les graphiques d’actions des clients dans certaines des fiches d’entreprise des clients que nous gérons à Adentity. Dans ce blog, nous avons déjà parlé de certaines limitations sur GMB que Google a été obligé d’imposer en raison de la réduction de personnel dans ses équipes d’assistance, entre autres.

Bien que dans cette article nous n’incluons qu’un petit échantillon d’entreprises (de différentes catégories et villes en Espagne), quiconque gère une ou plusieurs fiches d’entreprise sur Google My Business aura remarqué que la situation est très similaire pour presque toutes les entreprises. Ceci, comme la pandémie, qui a été remarqué au niveau mondial.

Chez SEJ ils ont récemment publié un article similaire sur l’impact sur les statistiques d’entreprises aux États-Unis qui montre une évolution similaire dans les statistiques d’entreprises de GMB.

 

Impact sur les appels et les visites sur le Web

Comme nous pouvons le constater, le nombre de visites sur le site, ainsi que le nombre d’appels aux entreprises à partir des fiches d’affaires ont été radicalement réduits pendant la période la plus critique de la crise.

Bien qu’il soit vrai que le nombre d’appels est celui qui a été le plus impacté. Après tout, les sites Web continuaient de fonctionner alors que la plupart des entreprises, ayant fermées, n’étaient même pas en mesure de répondre au téléphone.

 

Une légère reprise des recherches ces dernières semaines

Mais l’impact n’a pas seulement été sur les Leads générés par les appels et les visites sur le Web, mais aussi sur les niveaux de recherche des utilisateurs. S’il n’y a pas de magasins, de bars, de cinémas, etc., ouverts, l’utilisateur (bien entendu) ne recherche pas d’informations à leur sujet. Du moins pas d’un point de vue local.

Nous pouvons voir que la «normale» serait que les niveaux se maintiennent, que la tendance soit semblable mois par mois. Mais de mi-mars à mi-avril, la chute a été très significative. La reprise est faible et coïncide avec les nouvelles sur le retour à la normale, l’autorisation d’ouvrir plus d’entreprises et les permis de sortie, entre autres.

En tant que consommateurs, nous n’avons pas cessé d’acheter, même si nous l’avons fait à une ampleur inférieure. Dites-le à Amazon, qui a vu ses revenus et son activité, augmenter à des niveaux impressionnants. Ce que le petit commerce local a perdu, semble avoir été remporté par la multinationale de Jeff Bezos.

 

Tendance des recherches par rapport à l’année précédente

Quoi qu’il en soit, en se concentrant sur les entreprises locales, nous pouvons voir dans le graphique de recherche que, peu à peu, le niveau de ces dernières se redresse. S’il est vrai que c’est loin des niveaux attendus pour cette période de l’année, nous voyons que l’activité commence à reprendre.

C’est une bonne chose pour ces entreprises locales qui ont besoin et méritent, de se remettre de ce coup dur que personne n’attendait et qui a causé (et causera) tant de dégâts à bien des niveaux, notamment au niveau de la santé et du nombre de victimes, mais aussi dans le domaine économique, dont la portée réelle n’est pas encore connue.

 

Enfin, nous pensons que c’est plus que jamais le moment crucial pour toutes les entreprises de tirer le meilleur parti de leur présence locale sur Google (et d’autres répertoires) car nous sommes convaincus que la reprise de l’activité commerciale sera positive tant qu’elle sera préparée.

Une optimisation correcte, des horaires corrigés et des informations sur les nouvelles règles d’accès seront essentiels pour faire savoir à nos clients que nous sommes disponibles et qu’ils savent comment ils peuvent collaborer pour que, à la fois eux comme nous, pourrons nous relever de cette crise mondiale sans précédent.

Disponible también en: Español