Pour le meilleur et pour le pire, en raison de la pandémie de COVID-19, la grande majorité d’entre nous a dû rester à la maison sans pouvoir nous rendre sur notre lieu de travail. Alors que les semaines à venir seront décisives pour lutter contre la menace du virus qui nous détient littéralement enfermés, nous ne savons pas vraiment la durée totale de cette quarantaine. Nous devons donc essayer de suppléer, dans la mesure du possible, les services qui dépendent de nous pour que l’impact de cette crise soit le plus minime possible sur notre environnement.

Nous vous laissons ici quelques conseils que nous jugeons utiles pour mieux gérer le télétravail pendant cette quarantaine inattendue.

Trouver la motivation dans l’endroit parfait

Une des questions qui peut nous rendre la tâche difficile au moment d’établir notre routine de travail, ou d’étude, de la maison, est le début. S’efforcer à trouver l’énergie et la motivation nécessaires pour nous asseoir devant l’ordinateur, ouvrir le courrier électronique et commencer à gérer les tâches que nous avons en attente ou assignées, etc.

En ce sens, un aspect important, que nous ne devrions pas traiter comme un sujet insignifiant, est la mise en place d’un lieu de travail adéquat, confortable et éclairé naturellement si possible. Si nous désignons un coin de notre maison comme notre bureau de travail, cela peut devenir ce lieu sacré auquel on accède pour travailler et seulement pour travailler.

Il est également intéressant que nous nous habituions à commencer notre routine de travail avec de petits gestes ou des détails qui rompront avec cet ennui que peut engendrer le réveil du matin et savoir dès le début que nous ne pourrons pas quitter la maison, mais que nous devons être aussi efficaces dans notre travail.

 

Commencer chaque matin de la même façon

Se faire un café, mettre le pain dans le grille-pain, chauffer le lait pour le chocolat chaud, se doucher, se pencher à la fenêtre et étirer les bras, etc. Toute petite activité qui nous fait commencer le matin de la même manière et que nous arrivons à identifier comme le « détonateur » de la routine de télétravail, il sera essentiel. Cela aidera notre cerveau à savoir que dans les prochaines heures nous nous concentrerons sur le travail et nous devrons éviter des distractions inutiles.

Nous devons également essayer d’éviter tout autre type de distraction qui pourrait nous détourner de notre routine de travail, surtout si nous sommes engagés dans des tâches urgentes qui exigent notre maximum d’effort mental. Par exemple, la machine à laver, nous pouvons la mettre quand nous avons terminé le rapport que nous préparions, comme faire la vaisselle, nettoyer le sol, faire les courses, etc. Tâches de base et nécessaires, mais qui peuvent nous faire tomber dans une routine de procrastination qui pourrait être contre-productive dans notre performance professionnelle.

 

Créer une liste de tâches

Une liste de tâches quotidiennes ou hebdomadaires peut être essentielle pour nous maintenir concentrés, organisés et motivés pour accomplir nos tâches en quarantaine.

Lors de la création de la liste, il est important de l’écrire sur un cahier ou dans un éditeur de texte en ligne, ce qui la rendra beaucoup plus intuitive, efficace et maniable, et cela soulagera votre cerveau de son stress et ne l’obligeant pas à se rappeler ce que vous avez à faire.

En outre, si vous avez de jeunes enfants à la maison, vous pouvez créer une liste de tâches afin qu’ils puissent aussi s’organiser, ou bien leur assigner nous-mêmes des travaux manuels, des puzzles, etc. avec une date de livraison précise mais flexible.

 

Définir un emploi du temps

Pour ce faire, nous devons également garder à l’esprit qu’il y aura d’autres obligations au cours de la journée qui exigeront de notre temps, en plus du travail. D’autre part, se reposer et occuper notre esprit et corps dans des tâches autres que le travail, aidera notre productivité, motivation et sentiment de bien-être général.

Donc dans notre emploi du temps quotidien, nous devons avoir fixé le temps que nous allons consacrer aux tâches ménagères, à faire les courses, faire du sport, prendre soin de notre famille, cuisiner, etc. L’idéal serait de prévoir ces tâche avant ou après que nous allons nous imprégner d’une tâche ou d’un projet complexe.

Une fois créé, nous pouvons le partager avec nos collègues ou nos familles, pour que chacun sache à quel moment de la journée nous pouvons nous réunir, nous consacrer du temps les uns aux autres, ou effectuer des tâches communes que nous pourrions partager. Un horaire quotidien pour les enfants de la maison être également être utile pour consacrer du temps à différentes activités et varier leur routine quotidienne.

 

La collaboration peut être essentielle

La plupart d’entre nous travaillent avec des coéquipiers, des collègues de projets, d’entreprise ou bien nous étudions avec nos camarades de classe. Ce qui veut dire que même si nous sommes en quarantaine, chacun travaillant de chez soi, nous ne sommes pas seuls. Et nous ne devons pas l’être.

Il faut être prêt à maintenir un niveau de communication fluide avec nos collègues. Pour ce faire, nous devons utiliser les outils de base de la communication numérique.

  • E-mail : un classique pour communiquer avec les collègues, responsables de département, clients, amis, famille, etc.
  • Services de chat en ligne : outils essentiels pour maintenir des conversations en temps réel. L’un d’avantages est qu’ils ont souvent la possibilité d’organiser des vidéoconférences, nous permettent de partager des fichiers et sont généralement gratuits. Notre recommandation dans ce cas serait Google Hangouts. Nous pourrions également avoir recours à d’autres outils, comme Whatsapp ou Facebook Messenger, mais personnellement, je préfère garder ces plateformes aussi éloignées que possible du monde du travail, afin de pouvoir déconnecter lorsque je parle à ma famille ou à des amis.

Agissez et bougez

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une question directement liée au travail, l’activité physique pendant une quarantaine est essentielle. Si nous sommes accompagnés par des enfants, nous pouvons le faire pendant que nous jouons avec eux, pour rendre les routines d’exercices plus faciles et amusantes. Si nous sommes seuls, cela nous aidera à nous distraire pendant quelques minutes et à trouver une bonne excuse pour prendre une douche régénérante.

Nous avons la chance que de nombreux entraîneurs personnels soient solidaires et nous partagent, sur les réseaux sociaux, différentes routines qui peuvent nous aider à rester actifs chez-nous. Ce sera bénéfique non seulement pour ne pas être en surpoids, mais aussi pour que notre corps et notre esprit fassent abstraction du travail à la maison et de la quarantaine elle-même.

Mens sana in corpore sano… Nous sommes restés à la maison.

Disponible también en: Español