Le souvenir de toute personne est sa littérature privée (Aldous Huxley)

À ce stade du film, personne n’est surpris d’apprendre que les grandes entreprises numériques stockent beaucoup de nos données personnelles. Cela inclut les grands moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les applications de messagerie instantanée, etc. Des entreprises comme Google stockent spécialement nos données de navigation, y compris les fameux cookies de chaque site Web que nous visitons. Derrière tout cela se trouve, en principe, l’intention de ces plateformes de voir des publicités de plus en plus personnalisées lorsque nous naviguons.

Cette quantité de données qu’ils stockent sur nous et la facilité avec laquelle ils les obtiennent peut nous inquiéter. Et à juste titre. Mais nous ne devons pas oublier que de nombreuses données que Google (et d’autres plateformes)  utilisent sont disponibles parce que nous leur donnons nous-mêmes accès à ces données.

En général, nous les laissons accéder à notre historique de recherche, notre localisation quotidienne, des avis sur les lieux que nous visitons, etc. Cette information fait que le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde en sait plus sur nous que, parfois, certaines des personnes qui font partie de notre environnement le plus proche.

 

Loi sur la protection des données

En France, nous disposons d’une loi de protection des données assez complète et que nous pouvons consulter dans le PROJET  DE  LOI relatif à la protection des données personnelles. En outre, nous avons la loi adoptée par l’Union européenne dans son ensemble (la fameuse RGPD).

L’un des effets positifs, entre autres, est que cette loi a « obligé » les entreprises du monde numérique à présenter des options sûres et efficaces pour sauvegarder l’honneur et la confidentialité de données des utilisateurs que nous parcourons sur Internet. Et c’est que nous acceptons parfois les fameux cookies et nous fournissons des données personnelles de contact quand nous le pensons nécessaire, trop facilement.

 

Agence espagnole de protection de données

Depuis 2018, l’Agence Espagnole de Protection des Données est disponible, qui est (pour citer textuellement) : « l’autorité publique indépendante chargée de veiller à la vie privée et à la protection des données des citoyens. L’objectif de cet espace est, d’une part, d’encourager les citoyens à connaître leurs droits et les possibilités que l’Agence leur offre de les exercer et, d’autre part, que les sujets obligés disposent d’un instrument souple leur facilitant le respect de la réglementation ».

 

Nous vous recommandons de visiter leur site web. Vous pouvez y consulter les fonctions de cette agence, dissiper les doutes éventuels sur la loi de la protection des  données. En plus de consulter différents articles avec des sujets aussi variés qu’un guide sur l’utilisation des cookies adapté à la nouvelle réglementation de la protection des données.

 

La protection de nos données sur Google

Dans notre dernier article posté sur notre blog, nous partageons des informations sur le droit à l’oubli sur Google. Nous partageons également un formulaire de demande de retrait de contenu qui pourrait violer notre droit à la vie privée et à l’oubli sur Internet.

Avec cette nouvelle entrée sur notre blog, nous ne cherchons pas à entrer en détails sur les lois de protection des données. Encore moins apprécier ou critiquer ces lois. Même si nous les commentons ci-dessus, notre intention est simplement de montrer aux utilisateurs quelques options pratiques qu’ils ont pour protéger leurs données sur Internet, en particulier sur Google, qui est le moteur de recherche le plus utilisé sur Internet. Et c’est que, avec les réseaux sociaux, Google dispose de la base de données qui stocke le plus d’informations personnelles sur nous.

Nous devons être vigilants et savoir qu’il y a des données qui dépendent de nous et que nous pouvons décider du moment où elles ne sont plus disponibles. Nous pouvons consulter ces données et d’autres dans les informations de Mon Compte Google.

Comment effacer vos données sur Google:

  1. Accédez à la page de votre compte Google.
  2. Dans le menu de gauche, cliquez sur Données et personnalisation.
  3. Recherchez la section « Activité et chronologie » et cliquez sur Mon Activité.
  4. En haut de la page, cliquez sur les trois points (à côté du moteur de recherche d’activité).
  5. Cliquez sur Supprimer l’activité par.
  6. Sous « Supprimer l’activité », sélectionnez l’option qui vous intéresse soit le dernier jour, soit Depuis toujours.
  7. Cliquez sur Supprimer.

(Selon votre région, la traduction de chacune de ces étapes peut être différente sur votre compte Google).

 

Quelles autres données Google stocke-t-il sur nous ?

Il est intéressant de savoir, en outre, que nous pouvons choisir quelles données spécifiques supprimer, établir que la suppression de données est automatique ou arrêter directement d’enregistrer l’activité de votre compte. Toutes ces informations peuvent être consultées dans l’aide de Google sur la façon de supprimer l’activité de votre compte.

Enfin, si nous voulons consulter les données que Google stocke sur nous, nous pouvons également les télécharger. C’est intéressant de découvrir et, peut-être, de se rappeler nos vieilles aventures dans le monde numérique.

Même si nous courons le risque de nous souvenir de quelque chose que nous voulions oublier pour toujours et dont, pour l’instant, seul Google se souvient…

Disponible también en: Español