Le bien-être numérique est, en gros, le niveau de stress ou de distraction que l’utilisation des nouvelles technologies peut nous causer au quotidien. Combien de temps avons-nous passé à vérifier notre smartphone ? Combien d’heures par jour parcourons-nous des applications qui peuvent nous distraire de choses plus importantes comme la famille ou le travail ? Combien de temps entre le moment où on s’est couché et le moment où on a détaché les yeux de nos appareils ? Ces questions et bien d’autres sont des indicateurs de notre niveau de bien-être numérique.

Mais le bien-être numérique va au-delà du temps pendant lequel nous sommes devant un écran. La technologie devrait nous aider dans notre vie et à atteindre nos objectifs, pas nous distraire et nous perdre en chemin. Le bien-être numérique consiste à établir une relation saine et équilibrée avec la technologie.

 

Impact des nouvelles technologies sur notre bien-être

Une étude récente a été publiée sur la façon dont les gens perçoivent leur relation avec la technologie. Cette étude vise à dégager des conclusions et des recommandations qui vont au-delà de la limitation du temps d’exposition aux écrans de nos appareils électroniques.

Cette étude a été menée dans plus de 9 000 pays sur six. De cette manière, nous avons obtenu une vision large de la relation qu’on les gens avec la technologie.

Parmi les conclusions auxquelles nous sommes parvenus, on peut citer :

  • En général, les gens pensent que la technologie a un impact neutre ou positif sur leur bien-être général.
  • Il a été observé que les gens passent plus de temps dans des activités qu’ils estiment avoir un impact négatif sur leur bien-être.

 

Dans cette étude, que vous pouvez aller voir ici, vous pouvez consulter des données intéressantes sur la façon dont les personnes interrogées interagissent avec différentes activités et applications numériques. En particulier sur la perception de l’impact de ces activités sur leur sentiment général de bien-être.

 

Comment changer notre comportement et notre relation à la technologie

Nous sommes de plus en plus conscients de l’influence que les nouvelles technologies ont sur notre vie en général et sur notre bien-être en particulier. À cet égard, une personne sur quatre a déjà modifié sa façon de travailler avec la technologie afin d’obtenir un sentiment de bien-être numérique accru.

Le top 3 des changements de comportement les plus courants dans la recherche d’un plus grand bien-être numérique, serait :

  1. Supprimer certaines applications du smartphone.
  2. Modifier les notifications de l’appareil pour ne recevoir que les notifications nécessaires et indispensables.
  3. Réduire le temps d’utilisation de certaines applications.

Quatre personnes sur cinq qui ont mis en œuvre ce type d’action pour améliorer leur bien-être numérique affirment avoir eu un impact positif sur leur bien-être général.

 

Expérimenter pour améliorer

Google nous propose une série d’expériences qu’il recommande d’appliquer dans notre quotidien pour contrôler votre utilisation et l’accès de différents appareils et applications. Il s’agit du projet « Digital Wellbeing Experiments«  ou « Expériences de bien-être numérique » : une collection d’idées et d’outils pour aider les gens à trouver un meilleur équilibre avec la technologie.

Pour plus d’informations et de conseils sur la manière de parvenir à un équilibre positif dans votre relation avec la technologie, vous pouvez visiter le site officiel du bien-être numérique sur Google. En outre, nous avons la possibilité d’organiser un petit cours d’introduction au bien-être numérique, dans lequel, avec l’aide de quelques experts, nous donnerons quelques conseils sur la façon d’évaluer notre relation avec la technologie et ce que nous pouvons faire pour améliorer notre bien-être.

 

Entreprises et applications mobiles

Enfin, en pensant aux entreprises et aux marques qui ont conçu une application mobile, ou qui envisagent de le faire, Google recommande de prendre en compte cette « conscience » du bien-être numérique qui s’éveille chez les utilisateurs. De cette façon, vous pouvez évaluer et réduire les chances de créer une application qui soit finalement supprimée ou ignorée. En plus d’essayer d’aider les utilisateurs à « faire plus de choses en investissant moins de temps » dans leurs applications :

  1. Utilité : Pour que chaque étape de l’expérience numérique de l’application soit utile et favorise une utilisation modérée.
  2. Contrôle : fournir aux utilisateurs des outils et des options qui améliorent leur expérience de l’application et contribuent à leur bien-être.
  3. Bilan : Aider les clients à utiliser l’application d’une manière équilibrée.

Disponible también en: Español